News

  • 41 ÈME CONGRÈS FRANCO-MAGHRÉBIN DE PSYCHIATRIE

    Date : du 20 au 23 Novembre 2024
    Lieu : Poitiers , France
    Thème: Psychoses et comorbidités

    Président du Congrès : Pr Nemat Jaafari

Association Franco- Maghrebine de Psychiatrie

L'Association Franco- Maghrebine de Psychiatrie (AFMP) a été fondée en 1981.

Son Objectif:

Est de promouvoir l'enseignement, la recherche et la pratique dans le domaine de la psychiatrie en France et dans les pays du Maghreb, à travers l'organisation d'échanges scientifiques, de conférences et de congrès entre les équipes Françaises, Algériennes, Marocaines, Mauritaniennes et Tunisiennes.

Bureau:

l'AFMP est gérée par un bureau qui se réunit en assemblée générale annuelle dans le cadre du Congrès. Le secrétariat est assuré par le secrétaire général et la présidence est à la charge de l'organisateur du congrès de l'année en cours.

Assemblée générale du bureau :

CR Bureau AFMP Fès le 17 Novembre 2023

Présents : J.Daléry, J.Ktiouet, G.Ferrey, N.Jaafari, F.Dumont (directrice hôpital de Poitiers), I.Tazi,  R.Ghachem, D.Moussaoui, R.Aalouane, D.Pringuey, L.Gaha, B.Benbrahim, M.Saoud

Absents excusés :M.Taleb, A. Benyamina, M.Bensaida, G.Darcourt, N.Nabhan Abdou, S.Douki, A.Ziri, F.Jover, N.Benlatèche, R.Mankour, G.Benjelloun, F.Cherick, H.Zeroug-Vial, F.Kacha

Les membres du bureau tiennent à remercier et à féliciter Rachid Aalouane et le comité d’organisation pour la qualité du congrès. L’assistance était nombreuse et attentive, le programme scientifique passionnant et l’accueil toujours chaleureux

Nous avons déploré l’absence de nos collègues algériens qui n’ont pas pu venir pour des raisons administratives

L’avenir de notre association est ensuite abordé. Nous savons l’attachement de nos collègues français et maghrébins à ce congrès qui témoigne de l’amitié qui nous unit et de l’avis de tous nous souhaitons que nos congrès restent le point fort de notre association. Mais nous sommes confrontés à plusieurs difficultés. La première est l’organisation d’un congrès en France qui reposait sur un soutien financier des laboratoires. Ce soutien n’existe plus et les soutiens institutionnels sont négligeables. Cela n’est pas prêt de s’améliorer. C’est pour cette raison que le 40ème congrès n’a pas e dérouler à Lyon comme cela était prévu. Lorsque j’ai évoqué cette situation avec Rachid Aalouane, celui-ci s’est immédiatement proposé de nous accueillir à Fès dans le cadre du congrès El Quaraouiyne qu’il organise chaque année et nous l’en remercions chaleureusement

Dans ce contexte la question du 41ème congrès était délicate. Lors de la journée hommage au Pr Jean-Pierre Olié qui s’est tenu à Paris l’année dernière, j’ai rencontré Nemat Jaafari, professeur de psychiatrie à Poitiers et je lui ai fait part des difficultés que nous avions pour maintenir un congrès en France. Il m’a immédiatement proposé d’organiser ce congrès à Poitiers. Nous devons le remercier très chaleureusement. Nous avons ensuite discuté du thème. La question du numérique et de l’intelligence artificielle a été retenu compte tenu de l’importance de ce sujet. Un 2ème thème qui a été discuté est celui de la psychiatrie territoriale. Nous pensons qu’il faudrait imaginer un thème général plus large, par exemple Psychoses et Comorbidités, et la question du numérique étant abordée dans les conférences, les communications ou les ateliers. Des téléconférences pourraient être aussi proposées

Le 42ème congrès aura lieu à Tunis et sera organisée par Lotfi Gaha, Rym Ghachem et Wahid Melki sur le thème Curabilité et Incurabilité en Psychiatrie

Le 43ème congrès aura lieu à Tizi Ouzou et présidé par Abès Ziri comme nous nous y étions engagés

Pour faire une plus grande place à nos jeunes collègues, nous avons imaginé la création d’un club des jeunes franco maghrébins. Qui pourrait s’en charger ?

Est abordée ensuite la composition du bureau. Le secrétaire général déplore le manque de motivations des collègues français du bureau. Il est proposé de supprimer Améziane Ait Menguellet et Jean Michel Azorin qui ne se sont pas manifestés depuis longtemps. Mohamed Taleb a souhaité ne plus faire partie du bureau. Nous proposons d’inclure Naima Boukhalfa pédopsychiatre à Paris qui est intéressée par les relations francomaghrébines.

Jean Daléry Secrétaire Général : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Site web : www.afmp-psy.com